Olga Zaitseva, une joueuse à l'esprit d'équipe

Le maillon fort de notre équipe féminine de biathlon est Olga Zaïtseva, la seule des 225 sportifs de la délégation russe à avoir remporté l'or au cours des deux précédents Jeux Olympiques.

Crédit : RIA Novosti

Ilya Trisvyatski, pour La Russie d'Aujourd'hui

En biathlon, le 19 février, se dérouleront à Sotchi les relais : le mixte, le féminin et le masculin. Dans ces disciplines, la Russie a toujours une chance de médaille.

La participante la plus forte et la plus crédible de notre équipe féminine est Olga Zaïtseva. Elle est aussi la seule des 225 sportifs de la délégation russe à avoir remporté l'or au cours des deux précédents Jeux olympiques. A Turin en 2006, et à Vancouver en 2010. Olga a gagné les relais ; à Turin elle courait en troisième place, et au Canada elle était la dernière à courir, partie quatrième du quartet des Russes.

Leader de l'équipe

Zaïtseva est depuis plusieurs années le leader informel de l'équipe. Aux championnats du monde de 2009, la Moscovite avait sauvé la face de l'équipe russe, bien abîmée en raison de la révélation des pratiques de dopage d'Albina Akhatova, d'Ekaterina Yureva et de Dmitri Yarochenko. A Pyeongchang, Zaïtseva a remporté l'or en relais et en départ en ligne, et elle a obtenu le bronze au sprint. Aux trois championnats du monde qui ont suivi (2011, 2012, 2013), la Russie n'est pas montée sur le podium, mais Olga a régulièrement été parmi les trois premières et a obtenu l'or à chaque étape de la Coupe du monde.

D'ailleurs, l'introduction dans le programme olympique d'un relais mixte augmente sensiblement les chances de Zaïtseva d'obtenir des médailles. Certes, il est difficile de prévoir qui les entraîneurs incluront dans l'équipe mixte, mais la présence d'Olga dans le relais féminin est garanti quasiment à 100%.

Les résultats personnels de Zaïtseva pendant la période pré-olympique sont cependant moins impressionnants : une médaille d'argent en novembre lors du sprint sur piste dans la ville suédoise d'Ostersund et quelques inscriptions dans le top-10 lors de poursuites. Elle n'a pas pu participer à la dernière étape en Italie à cause d'un rhume.

Concurrents principaux

Nos principaux concurrents en course féminine sont traditionnellement l'Allemagne et la Norvège. D'autres pourraient prétendre à des médailles : l'Ukraine qui a sensiblement renforcé son équipe, la Biélorussie et la France, qui a une équipe solide.

Dans le cadre de la Coupe du monde, il y a eu trois relais pendant la saison actuelle. Début décembre à Hohfiltsen, en Autriche, ce sont les Ukrainiennes qui ont gagné, et la semaine suivante, à Annecy, les Allemandes l'ont remporté. Enfin, début janvier, les Russes ont fêté leur victoire dans la ville allemande de Ruhpolding.

Hormis Zaïtseva (qui était placée deuxième), ont pris part à la course Ekaterina Glazyrina, Irina Starykh et Olga Viloukhina. A part l'Ukraine, l'Allemagne, la Russie, au cours de la saison en cours, des relais ont été remportés par la France et la Norvège. Il aurait pu y avoir plus de vainqueurs, mais la course par équipes du 19 janvier, prévue à Anterselva (Italie), a été interrompue à cause du brouillard.

Sous la direction d'un Allemand

En vue des Jeux Olympiques, l'équipe féminine a été entraînée en deux groupes : l'un confié au spécialiste allemand Wolfgang Pichler, l'autre à Vladimir Korolkevitch. Zaïtseva a travaillé avec Pichler.

« Pichler est un maximaliste, et cela me convient parfaitement. Je luis fais confiance, nous travaillons depuis longtemps ensemble, je ne doute pas de ses qualifications. C'est un professionnel et il fait tout comme il faut , explique Olga Zaïtseva. Les Jeux olympiques sont pour moi la marche la plus haute pour un sportif. Les Jeux d'hiver sont toujours impressionnants, car ils ne se déroulent que tous les quatre ans et qu'on les prépare pendant tout cet intervalle. On ne peut pas s'habituer aux Jeux olympiques. L'expérience croît, mais tu ressens de toute façon tout d'une manière nouvelle. »

Wolfgang Plicher, de son côté, a une haute estime de la maîtrise sportive d'Olga Zaïtseva. « C'est une coureuse de biathlon exceptionnellement talentueuse et travailleuse. Et ce qui est très important, c'est qu'elle a une grande constance psychologique. C'est un facteur de taille dans notre sport. »

Other stories about Sochi you may like